Emaux cloisonnés

Le décor est entièrement réalisé à la main, d'une part avec un filet appelé « cerné », qui dessine les contours du décor, et d'autre part, par des émaux appliqués « à la goutte » pour remplir chaque cloison. On appelle cette technique celle des « émaux cloisonnés ». 

A l'origine, ces émaux se travaillent et se cuisent sur faience. La température de cuisson de cette argile est aux alentours des 1000°c.  


 

69802703_1160464027488268_37109013334363

La particularité de mon travail est l'adaptation de cette technique à un nouveau support : la porcelaine. Contrairement à la faience, celle ci doit cuire à environ 1300°c. J'ai donc du faire face à des contraintes concernant la mise au point de nouveaux émaux et cernés qui pourraient résister à cette cuisson en haute température.

 Les émaux sont tous réalisés à l'atelier, conçus à partir de matières minérales et d'oxydes métalliques ou colorants de masse.

J'ai choisi la porcelaine comme support, car sa blancheur et la finesse de son grain étaient importantes, Cela s'inscrit pour moi dans une idée de pureté et de raffinement. Toutes mes pièces sont réalisées entièrement à la main, grâce à différentes techniques, mais majoritairement au tour. Cette technique de décor offre une structure et un relief à la pièce en contrastant avec la porcelaine, qui reste matte et douce au toucher, grâce au ponçage final.

Quant à mes choix de motifs, ils sont directement inspirés des tissus japonais pour certaines collections, mais aussi du code couleur et graphique du mouvement art déco, ou art nouveau. 

Enfin, les décors sont souvent sublimés par de l'or fin.